jpmars2016

Et voilà...

Pierre d'écriture revient chez Canalblog finalement...

Sur le net, tout compte fait, rien ne vaut le gratuit...

Ici, je retrouve tous les posts que j'ai rédigés entre mars 2005 et octobre 2008; ils n'ont pas disparu, ils n'ont pas bougé, ils m'ont attendu bien sagement...
Et puis, j'ai voulu un espace vraiment à moi pour Pierre d'écriture. Cela faisait un bon moment que cette idée me taraudait. Alors, j'ai acheté un domaine : pierre d'écriture.fr et j'ai fabriqué mon site de toutes pièces... J'ai aussi acheté un domaine pierre d'écriture.eu et j'ai tenu un blog hébergé par Gandi. Bref, je me sentais vraiment chez moi.

Sauf que, pour conserver ce chez-soi, il fallait payer un loyer annuel. Oh, ce n'était pas très cher sans doute, mais il fallait songer à le payer, et puis ça arrivait toujours en même temps que les impôts fonciers...

Pendant des années, ça n'a pas été un gros handicap, mais voilà...
Premier gros tourment : l'espace pierre d'écriture.fr, je l'avais acheté chez Mavenhosting et c'était donc cette boîte qui hébergeait mon site. Un jour, ils ont eu un gros bug sur leur serveur et mon site a disparu des écrans radars. Je venais juste de payer mon écot pour l'année 2013-2014 et, du coup, je leur ai demandé de me rembourser. J'aurais pu remettre mon site sur pied chez Mavenhosting ou chez un autre hébergeur, puisqu'ils m'avaient remboursé. Mais je n'étais plus dedans, je ne me souvenais plus comment on faisait, il aurait fallu me replonger dans tout ça... J'aurais pris le temps de le faire, bien entendu, j'y serais arrivé, mais je n'en ai pas eu envie à ce moment-là. J'avais toujours encore le domaine pierre d'écriture.eu, je me suis dit que ça suffisait.
Deuxième gros tourment : j'ai eu de très sérieux problème de santé durant l'année 2015 et, de ce fait, je n'ai pas payé ma redevance annuelle à Gandi pour mon domaine pierre d'écriture.eu. Eh bien, ça n'a pas traîné : je devais m'acquitter de la somme avant le 31 octobre 2015, je ne l'ai pas fait : le premier novembre, mon nouveau blog avait lui aussi disparu des écrans radars. Et là, je n'avais aucune sauvegarde. Tous les billets édités entre octobre 2008 et novembre 2013 perdus corps et biens, engloutis à jamais dans les profondeurs abyssales du Net.

Voilà la rançon du sentiment d'être chez soi. C'est coûteux et instable. Chez Canalblog, la pub m'irritait certes, mais au moins c'était gratuit et je retrouve tous mes posts des années après. Finalement, c'est tellement appréciable !

Merci Canalblog. Merci beaucoup. Tout compte fait, je reviens chez moi...