La cabane verte, c'est la cabane de Blandine Mornon, au chenal de la Baudissière, sur la route des huîtres, sur la côte est de l'île d'Oléron, au sud de Boyardville...

La route des huîtres passe par le port ostréicole de la Baudissière

Les musées vous ennuient, vous trouvez les galeries et expositions pompeuses? Vous avez envie de découvrir un site authentique naturel, comprendre la passion qui anime les ostréiculteurs du bassin de Marennes Oléron tout en suivant un parcours artistique original ? La route des huîtres et le pittoresque port ostréicole de la Baudissière sauront vous ravir!

http://www.oleron-plage.fr


  C'est une cabane où l'on a envie de rester et de discuter avec la maîtresse des lieux, un endroit où il souffle un vent de création très fort, très puissant, qui fait que l'on a envie de prendre le pinceau à sa suite, et colorier les bois de flottage qui s'entassent nombreux sous les plans de travail, les étagères d'expo, les galets de toutes formes, si ronds, si lisses qu'ils invitent au voyage... Blandine est une authentique artiste, mais qui  ne se prend pas trop au sérieux. Les panneaux informatifs à l'entrée de la cabane et à l'intérieur, en témoignent largement. Ici, tout est dans son jus, sans sophistication, sans prétention mais avec beaucoup de vérité et de force. Ce qui compte le plus ici, c'est ce qui est, ce qui existe, pas ce qu'on montre, pas ce qu'on expose, ce qu'on met en scène avec plus ou moins d'artifices... Elle est à l'image de ce chenal de la Baudissière, où tout semble en désordre, où les tas d'accessoires rouillés qui ont servi à l'élevage des huîtres ajoutent au pittoresque. Ici, c'est le désordre de la vie qui règne en maître, désordre qui est, en fait, un ordre bien supérieur aux mises en scènes spécialement réalisées pour les touristes, qui sont juste le témoignage d'un monde disparu et qui ne palpitent plus du souffle du vivant...

baudi1

 

baudi2

 

baudi3

 

baudi4

 

baudi5

 

baudi6