01 mars 2008

Spectre de couleurs

Le spectre de couleursDans la flaque irisée,Toi, mon amour, qui pleureSur la flamme épuisée ; Dans la nuit de la villeEt ses enseignes bleues,Les feux rouges défilent,Trop loin des temps heureux ; Sur ta joue, une larme,Mille reflets d’argent,Les mots comme des armes,La tristesse des gens ; Ce soir, il pleut un peu,Les passants qu’on croise Veulent rentrer chez eux ;On dirait qu’ils nous toisent... On voudrait se noyerDans ces rues dévoyées,Aux spectres de couleursDes flaques irisées… Texte écrit pour les Impromptus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 08:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 février 2008

De l'or...

Les deux commentaires sur mon dernier billet sont d'une extraordinaire richesse ! Comme je l’ai dit dans la réponse, c’est de l’or… Là, j'ai l'impression d'être au coeur de l'une de ces discussions philosophiques que j'affectionne tant et que ma pensée s'enrichit sans cesse de celle des autres, que les pierres des autres viennent se poser sur les miennes et qu'ainsi l'édifice s'élève. C'est tellement passionnant, exaltant, lorsque ce la arrive. Et ici, sur ce blog, en ce moment, c’est le cas. C’était ce que je rêvais de faire quand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 08:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 février 2008

Un monde où tout le monde il est beau…

Dans les commentaires récents, j’ai eu cette phrase qui m’a sacrément interpellé : Si je dois choisir entre un monde où tout le monde est beau, tout le monde est gentil et un monde où tout le monde est laid et méchant, je prends le premier, sans hésiter. Il faut replacer un peu dans le contexte pour comprendre. Dans mon billet « concert de louanges », je déplorais ce côté souvent observable des blogs qui consiste à se joindre aux concerts de louanges sur les personnalités encensées par les médias dominants et surtout à coller à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 12:37 - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 février 2008

Marre de la pub

Bon ! J'en ai vraiment plus que ras le bol de ce bandeau de pub au dessus de mon blog !!! Quand j'ai commencé chez Canalblog, il y a bientôt trois ans maintenant, il y avait de la pub mais c'était infiniment plus discret qu'aujourd'hui... Je ne suis pas loin des cinq cents billets : je crois bien que le cinq centième sera le dernier ici. Après, j'aimerais bien avoir un site avec une partie blog, très personnalisé, et une partie catalogue, pour mieux diffuser ce que j'ai écrit. Il faudrait que j'achète un nom de domaine style... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 08:21 - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 février 2008

Du bien fondé des coups de gueule

En préambule, je dirai une chose : qu’est-ce que j’ai bien fait de pousser ce coup de gueule ! Depuis, je me sens beaucoup plus vivant ! Incontestablement, la vie est revenue, dans cet univers qui ronronnait, qui était en train de s’assoupir, de sombrer gentiment et presque insensiblement dans la routine... Vos commentaires me font plaisir, cette fois, mais vraiment, quoi… Beaucoup plus que d’habitude… C’est comme une étreinte chaleureuse, en lieu et place d’une banale poignée de main, vous savez, ces poignées de main désincarnées... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 08:19 - Commentaires [7] - Permalien [#]
21 février 2008

Concert de louanges

     Ce qui m’agace le plus quand je lis les blogs, ces derniers temps, c’est ce côté « On est un petit cercle restreint », « un petit club fermé » ; on se distribue des louanges à tout va… On est entre soi, et bien-pensants à souhait… « Oh, c’est adorable ce que tu as écrit!!! Oh, comme c’est mignon !!! » Et tout se vaut finalement… Car les compliments, à être trop prodigués, c’est un peu comme les aliment trop mâchés, ils perdent de leur goût, de leur saveur… En fait, au bout du compte, tout cela, c’est fade et mièvre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 19:33 - Commentaires [12] - Permalien [#]

20 février 2008

Quand on est dans son bain

Suite à la disparition d'Henri Salvador et pour les Impromptus littéraires : Ah ! C’qu’on est bien quand on est dans son bain !On fait des grosses bulles, on joue au sous-marin,Le problème, c’est qu’aujourd’hui,Au bout de deux minutes et demi,On se met à gamberger,Sur toute cette eau gaspillée,Cette précieuse eau potable Dont, en dépit de toutes les fables,L’humanité risque de manquer,Ca, on le sait,Même si, avec la couche d’ozone trouée,On veut pas se l’avouer,A plus ou moins brève échéance,Les Tchernobyl en puissance,Entre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 15:26 - Commentaires [11] - Permalien [#]
13 février 2008

Vaine tendresse

Quelle vaine tendresse,Celle que tu m’adressesQuand tu veux obtenir,Ou quand tu veux punir. Je voulais être un roi,Juste et garant des lois,Et toi, cruelle reine,Qui ajoute à ma peine… Trop souvent le bourreauRevient sur l’échafaud…Au gré de tes caprices,Tu me mets au supplice. Je suis ton serviteur,Souverain de malheur,Conscience écartelée,Mendiant dans son palais… Poème écrit pour les Impromptus littéraires...
Posté par Pierre Decriture à 06:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 février 2008

Chair de ma chair

"Ma mère se lève à l'aube pour faire la cuisine, elle plume la poule et la tient au-dessus de la flamme du réchaud à gaz. Ma mère préfère acheter les poules vivantes parce qu’elles sont plus fraîches.A l’hôtel, elle égorge la poule dans la baignoire.QUAND ON LES TUE, LES POULES CRIENT DANS UNE LANGUE INTERNATIONALE, ON LES COMPREND PARTOUT.Egorger à l’hôtel est interdit, alors nous allumons la radio, nous ouvrons la fenêtre et nous faisons du tapage. La poule, je refuse de la voir avant, sinon je veux qu'elle reste en vie. Ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2008

Vernissage

      C'était samedi dernier, à la médiathèque Florian, l'un de mes lieux favoris, avec le Nickel, à Rambouillet : le vernissage d'une exposition de peintures et dessins de Roland Maltret... Suzy et Roland Maltret font beaucoup pour la vie culturelle à Rambouillet, Suzy en animant en particulier l'association Arts et lettres qui propose régulièrement des cafés littéraires, des lectures, des conférences... Association dont je fais partie, d'ailleurs, depuis le mois de novembre. Le charme de Rambouillet,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]