24 octobre 2007

Le soir d'Halloween

      J’étais parti pour les vacances de la Toussaint me mettre au vert, entreprendre une cure de solitude, séjour qui, je l’espérais, me permettrait de me remettre à mon quatrième roman, en plan depuis plusieurs semaines. Cet isolement, je sentais que j’en avais besoin à ce moment-là, un besoin viscéral. L’endroit choisi était on ne peut plus approprié. Une maison sur les hauts plateaux ardéchois, pas loin à vol d’oiseau des Estables, une petite station de ski nordique qui n’ouvrait jamais avant le mois de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 10:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 octobre 2007

Retour de pêche

La nuit tombe sur la forêt de Rambouillet, quand je quitte l'étang. J' ai pris une belle carpe de près d'un kilo... En rentrant en vélo, sur le chemin sombre, j'ai croisé un daim... Vicky n'a même pas aboyé. Elle s'est juste immobilisé tout net, attentive, en arrêt...
Posté par Pierre Decriture à 20:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 octobre 2007

L'opéra thérapeutique

L’opéra thérapeutique est un opéra burlesque qui met en scène quatre personnages, la pianiste, la tête enturbannée, bien mal en point apparemment, et un médecin escorté de deux infirmières,  chargé de faire une conférence sur trois sujets : la première partie concerne les soins qu’il faut prodiguer aux noyés et aux asphyxiés, la seconde, les dangers de la masturbation et les méthodes à employer pour y remédier, la troisième enfin traite de l’électrochoc et de ses indications. Tout cela est tiré de traités de médecine datant de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2007

Le faiseur de beaux discours

Le faiseur de beaux discoursNe se préoccupe pas de vérité,Ni de réalité,Il n’aime que la forme,Les apparences,Les faux semblants,Le vernis,Les paillettes,Les sunlights,Tout ce qui luit,Tout ce qui brille,Tout ce qui scintille…En réunion,Il parle en trois points,Monopolise la parole,Fait son numéro de beau parleur bien dresséGestes amples et regards appuyés ;La cravate ajustée, il s’écoute parler…Sa spécialité ?Parler pour ne rien dire…Son credo ?Les mots creux,Les coquilles vides…Dans l’entreprise qui monte,C’est toujours lui qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 19:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 octobre 2007

Vers le levant

C'était mardi matin, en allant au travail...
Posté par Pierre Decriture à 23:59 - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 octobre 2007

Les futurs médecins en colère

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais maintenant vous allez l’être : ma fille, Juliette, est en sixième année de médecine. D’abord il y a eu la première année, que presque tout le monde redouble, avec, en point de mire, ce terrible numerus clausus. Il lui fallut deux ans de travail acharné,  dans un climat de compétition exacerbée, pour réussir  ce concours couperet et passer en seconde année avec, en cas d’échec, l’angoisse d’avoir perdu deux ans… Il fallut consentir pour les parents  de gros sacrifices... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 20:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]

14 octobre 2007

Yves Jamait

Il y a parfois de grandes découvertes, des découvertes exceptionnelles, uniques. Des rencontres inoubliables…Celle que j’ai faite vendredi soir dans une petite salle de la région en est une… Yves Jamait… Vous connaissez ? Pour ma part, je ne le connaissais pas jusqu’à Vendredi soir. C’est un ami qui me l’a fait découvrir… Yves Jamait est un auteur, compositeur interprète qui vient de Dijon. Après des débuts dans la vie plutôt difficiles, il est en train de faire son chemin dans la nouvelle chanson française, la chanson... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 10:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 octobre 2007

Une bien belle journée

Benjamin et Juliette sont venus me voir et on est partis pour une jolie ballade en vélo... On ne verra malheureusement pas Juliette puisque c'était elle la photographe... On a commencé par le parc du château... Qui est un endroit vraiment magnifique... Et puis on a poussé jusqu'à la Bergerie Nationale... Vicky aboie tant qu'elle peut sur Cadichon qui reste impassible... Des agneaux sont nés il y a peu de temps... Ici le colombier au soleil couchant...
Posté par Pierre Decriture à 00:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 octobre 2007

Quiproquo

Je m'baladais sur l'avenue, le cœur ouvert, à l'inconnu… J'avais envie de dire bonjour à n'importe qui…       N'importe qui et ce fut le cas : une femme se rua sur moi, un homme à ses trousses, vociférant…— Pierre, je t’en prie, protège-moi, il est devenu fou ce mec !— Mais madame, je ne vous connais pas… Répondis-jeMais elle s’était déjà pendue à mon cou et placée sous ma protection en disant :— Allez Pierre, c’est plus la peine, il sait tout ! La bête sait tout !— Attendez ! Non, mais qu’est-ce que c’est que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Decriture à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2007

Ma compagne

J'ai une compagne vraiment extraordinaire. Je n'en finis pas de lui être reconnaisant de l'amour inconditionnel qu'elle m'offre au quotidien...
Posté par Pierre Decriture à 10:51 - Commentaires [5] - Permalien [#]