Samedi 15 octobre 2016, chemin de la Pimentière, à Gambais... Il est 15h30 et il règne à cet endroit d'habitude fort calme une agitation inhabituelle. Des tas de voitures cherchent à se garer et un vaste parking a été aménagé dans un champ attenant. Il y a déjà beaucoup de véhicules garés sur l'herbe coupée ras pour l'occasion. C'est le grand jour, c'est l'inauguration du Lieu !

15-10-1La première chose que j'aperçois, après être entré, c'est cette réalisation en direct d'une fresque vivante : quelle magnifique idée ! Le résultat sera sans doute superbe... Je connaissais les locaux pour y être venu fin mars, après le guet-apens poétique à Pontchartrain. Le travail qui a été fait depuis ! Je n'en reviens pas ! Et encore, je n'ai pas connu l'endroit au moment où ils l'ont récupéré, il y a près d'un an. C'était une ancienne maison de retraite de la RATP, abandonnée depuis des années, squattée, délabrée, en piteux état, livrée aux ronces et à l'humidité. Quel courage ! Quelle persévérance ! C'est déjà dur quand la maison est à soi, qu'on vient de l'acheter (j'en sais quelque chose avec la Maison de Chenevières) mais là, c'est encore pire, quand on est seulement titulaire d'un bail précaire, et que l'on fait tout ça tout en sachant qu'on peut être mis à la porte quasiment du jour au lendemain...

15-10-2Sur une colonne Moris récupérée on ne sait où figure la liste des réjouissances et le menu est fort copieux et fort alléchant !

La première scène à laquelle j'assiste se déroule dans le petit bois, derrière, et c'est Papy Alfred ! Vraiment un beau moment de théâtre et de poésie...

15-10-2-1

15-10-3La poésie est partout. Autour d'un arbre s'enroulent les volutes de livres sauvés après la conquête de la médiathèque par les enfants de Pontchartrain au cours du guet-apens poétique, et une horloge est adossée à cet arbre, comme dans un poème de Rimbaud...

15-10-4Cécile a de l'enthousiasme et de l'énergie à revendre ! Quand on la voit, comme ça, dans les serres, on se dit que, décidément, c'est bien vrai que la foi peut déplacer les montagnes !

15-10-5Et puis, il y a de nombreux bénévoles, et j'en connais bon nombre d'entre eux car j'ai joué avec eux dans l'un des spectacles d'Escapade et ça crée des liens très forts !

15-10-7

Marion anime avec maestria une table ronde qui donne la parole à un membre de la RATP, propriétaire des Lieux, et l'ex homme d'entretien des lieux... Ils se disent contents tous les deux que le Lieu revive ! Marion a de l'avenir en tant qu'animatrice de radio ou de télévision !

15-10-8

15-10-9

La deuxième scène à laquelle j'assiste est celle de Laura qui jardine et qui se pose en même temps des tas de questions existentielles. Le côté philosophique de cette scène, juste après la table ronde, me donne une idée : et si on faisait, un jour, un grand évènement philosophique ? Il y aurait comme cela, un peu partout, des scénettes en rapport avec une réflexion philosophique, et des tables rondes auxquelles pourraient participer le public et ils choisiraient celle qui les attire le plus, celle où l'on parle d'amour, par exemple... d'autres seraient plus attirés par celle où l'on débat de la liberté, tandis que d'autres encore choisiraient le bonheur...

15-10-10La scène de danse à deux dans la serre avec Adèle et Laetitia est magnifique, poétique, aérienne...

15-10-15

15-10-11Pendant ce temps, la fresque avance bien et elle gagne en hauteur... c'est beau...

15-10-12Dans la caravane, très cosy, on peut s'installer confortablement, et visionnet les films des différents spectales ou le clip de Romane et Tom. c'est une bonne idée !

15-10-13Cécile est en grande discussion avec Jean-Michel Coubart...

15-10-16Les enfants aussi font des scènes et là, c'est "les picolos", une scène reprise du spectacle de La Queue les Yvelines, "Chroniques d'un village"... Je n'ai malheureusement pas des photos pour toutes les scènes auxquelles j'ai assisté car il y avait des endroits où, par manque de lumière ou manque de recul, les photos n'ont rien donné de valable... Mais, par exemple, Manon nous a donné une très jolie scène dans le grenier... Dans la cuisine aussi, il y a eu de belles choses...

15-10-17L'un des grands bonheurs de cette journée, c'est aussi de se revoir entre participants des différents spectacles, car, comme je le disais, ces évènements ont créé, chaque fois, des liens très forts entre nous ! Et des liens inter-générationnels, ce qui est encore plus meveilleux !

15-10-18

La nuit est tombée et la buvette bat son plein. Il y a un restaurant à prix libres et on y mange super bien ! Le groupe Bélisaire de Pontchartrain se met à jouer... Alexis projette un film qu'il a tourné aux étangs de Hollande, film sonorisé en direct par des musiciens et ça se passe dans le petit bois derrière, et c'est magnifique...

15-10-20

Les bénévoles bossent bien à la buvette mais n'en oublient pas pour autant de sourire et d'être heureux ! Ici, contrairement à beaucoup d'autres endroits sur cette terre et dans ce pays, le travail rend heureux !

15-10-22

Au moment où je me sens dans le même état qu'elle, je me décide à rentrer dormir... Je quitte le Lieu en me disant que c'était une très belle journée, une inauguration vraiment réussie !