Comme je passais à Chalons sur Saône vendredi 8 avril, j'en ai profité pour aller rendre une petite visite au

Collectif La Méandre

Le Collectif La Méandre habite dans un port, et se nourrit d'art, d'amour et d'eau fraîche. Le Collectif La Méandre a les écailles qui brillent mais n'est ni un monstre marin, ni un raz-de-marée. Le Collectif La Méandre est composé de rescapés du Collectif Alteréaliste, des acharnistes qui refusaient les lignes droites.

http://lameandre.org


Le collectif La méandre est installé sur les bords de la Saône... C'est vraiment magique...

méandre1

L'endroit est splendide. Ce sont des entrepôts de déchargement au bord du fleuve qui étaient désaffectés depuis bien des années. C'est immense et La Méandre a plusieurs entrepôts à sa disposition...

méandre3

Ils ont fait un travail de titan, et uniquement avec des matériaux de récupération, qui ne leur ont pas coûté un sou. Et c'est magnifique. Dès l'entrée, un comptoir de bar qui provient d'un grand hôtel bourguignon, avec Arthur qui nous salue !

 

méandre2

 

Manu, Julie et Mélissa aux épluchages pour le repas qui approche et auquel je suis convié... Anaïs et Ann-Chloé sont tout en haut, en train de travailler studieusement. Elles ne descendront que quand tout sera prêt... Eh oui, il faut bien faire avancer les affaires de la Compagnie !

 

méandre4

 

C'est un véritable enchantement pour les yeux. Partout où le regard se pose, il y a des choses à voir, des installations, des objets insolites, poétiques, décalés...

 

méandre5

 

Le dessin à gauche est d'Arthur. Ce dernier est en train, en ce moment, de travailler sur un dessin animé. Ses personnages sont empreints d'une formidable poésie.

 

méandre6

Les bureaux sont en haut ainsi que les dortoirs...

 

méandre7

 

Dans un entrepôt sombre, adjacent, il y a un véritable capharnaûm, une accumulation impressionante d'objets divers et hétéroclites, de matériaux de récupération de toutes sortes. Et on peut parfois y faire d'inquiétantes rencontres...

 

méandre9

C'est bien pour ça que Vicky préfère longer les bords de la Saône...

 

méandre8

 

Après un délicieux repas pris en leur compagnie, sous un beau soleil printanier, j'ai repris ma route pour Grenoble... Le temps s'est gâté dès que j'ai rejoint l'autoroute A6 et à partir de Lyon, il a fait un temps vraiment dégueulasse... Mais cela ne m'a pas du tout affecté parce que cette étape avait réellement enchanté mon voyage.